pétroglyphes

Petro2 1

Intervention pour l’émission Fare Maohi sur Polynésie :

Qu’est ce qu’un pétroglyphe ? Le pétroglyphe est une représentation de signes, de dessins gravés sur de la pierre ou du corail. On l’appelle aussi l’art rupestre (art sur rocher). Les motifs gravés dans la roche sont variés : de forme humaine (visage, hommes), de forme géométrique (lignes, cercles concentriques), des animaux (tortue, poisson, baleine, oiseau, lézard, chiens), etc.

 Où trouve t-on des pétroglyphes ? On les trouve presque partout en Polynésie française : aux îles du vent (Tahiti et Moorea), aux îles sous le vent (Raiatea, Huahine, Bora Bora, Maupiti…), aux Australes (Tubuai, Raivavae) et surtout aux Marquises sur toutes les îles. Les pétroglyphes sont souvent localisés dans des vallées riches en structures cérémonielles comme sur des grands marae, paepae, plate-forme d’archer, tohua et sitesd’habitat. Aux Marquises, plus de 6000 motifs de pétroglyphes ont été recensés sur les six plus grandes îles. Dans la vallée de Hatiheu à Nuku Hiva, on compte plus de 2500 figures, réparties sur près de 400 rochers, les motifs sont plus diversifiées par rapport à ceux de Raiatea , Bora Bora et Huahine.

Quelle est la signification des pétroglyphes ? Les pétroglyphes sont une forme d’expression et faisaient partie intégrante de la culture polynésienne ancienne. Leur interprétation est encore incertaine. Par exemple : à Tahiti, la tortue serait considérée comme l’ombre des dieux de l’océan (d’après Teuira Henry). Les tortues se déplacent sur terre et sur mer, elles évolueraient donc entre le monde physique (la terre) et le monde spirituel (la mer) et elles seraient donc le lien entre les morts et les vivants, le vecteur entre les prêtres et le monde de l’au-delà. Les pétroglyphes peuvent être dessinés pour plusieurs raisons : en mémoire d’une histoire vécue, d’un sacrifice aux divinités, d’une célébration au départ d’une pirogue et ainsi de suite.

Comment les anciens gravaient-ils sur les pierres ? Certaines pierres avaient plus de mana que d’autres et les graver de pétroglyphes leur donnaient encore plus de mana. C’est pour çà que les anciens choisissaient les pierres destinées à être décorées de pétroglyphes. « La pierre était investie de pouvoir divin » (Teuira Henry). Cette représentation est piquetée et tracée par frottement sur de gros ou moyens rochers avec des outils en pierre plus denses et durs.

Comment protéger un pétroglyphe ? Les pétroglyphes sont gravés sur des roches souvent exposées aux intempéries (soleil, pluie, vent) et qui subissent au fil du temps d’importantes dégradations naturelles, sans compter les dégradations faites de la main de l’homme. Conseils simples pour préserver nos pétroglyphes : - ne pas enlever la mousse qui les recouvre - ne pas les brosser - ne pas marcher sur le pétroglyphe - il faudrait les abriter des intempéries

Quelques pétroglyphes à voir : Le pétroglyphe de Tipaerui représente deux figures humaines gravées en mémoire de Tetauri Vahine et de ses deux enfants jumeaux, un trésor de l’histoire et un symbole du patrimoine polynésien . Décrit et étudié pour la première fois en janvier 1925 par l’archéologue Kenneth Emory du Bishop Museum de Honolulu, il est aujourd’hui conservé et visible dans le jardin du musée de Tahiti et des îles à Punaauia. Il est aussi devenu le logo de la Maison de la culture.

7. Pour plus de renseignements : Visitez le site internet : www.culture-patrimoine.pf ou contactez le SCP au 50.71.77

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 29/07/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×