Un festival aux Tuamotu

 

Festival tuamotu l 9

Tous les 3 ans à la maison de la culture, à Papeete à lieu le festival des Tuamotu : Immersion dans la culture paumotu pendant trois jours.  Manutahi et sa soeur Vaiana  sont présents avec leur grand-mère : mama Tapeta .  

" L'ouverture du heiva (fête) commencent toujours par la  présentation des communautés présentes . Chaque atoll est représenté. Sur un peue tressé de cocotier et de pandanus, on joue des scènes du passé, dit Mama Tapeta.

- Et ensuite il y a des concours, ils peuvent être sportifs ou culturels : des chants, des danses. On présente aussi les candidats pour miss et mister Tuamotu.

- Moi j'aime bien me promener sur les stands : on vend des vêtements fait à la main, des tifaifai réalisés par les mamas, de très beaux bijoux aussi, des objets d'artisanat, et il y a toujours de la musique locale. 

- Bien-sûr, Chaque participant doit prouver sa valeur dans des épreuves traditionnelles comme le javelot, le lancer de pierres etc. , précise mama Tapeta. 

8020976 12485879

- Il y a toujours un mā'a avec des spécialités de chez nous, et les mamas proposent aussi des cours de cuisine paumotu

- Mais toi, Manutahi, tu ne pense qu'à manger de toutes façons, le taquine sa soeur. 

- Les concours sont-ils ouverts à tous ? 

- Oui, bien-sûr! c'est pour tout le monde, quel que soit l' âge.

- L'année dernière papa et son groupe ont gagné le concours de musique paumotu, rappelle Manutahi

- Il y a quelquefois des conférences sur un sujet qui touche nos atolls, explique mama Tapeta. Par exemple, en 2009, on a mit l'accent sur l'utilisation des plantes locales, pour nous, c'est très important car nous sommes très isolés et les médecins sont rares par chez nous. Le sujet était :  le patrimoine botanique des tuamotu et les traîtements traditionnels à base de plantes médicinales comme le noni : recommandé dans le traitement de l'arthrose, et contre les infections cutanées )

- Moi, dit Manutahi, cette année, je vais commencer à apprendre le Korero, c'est l'art oratoire qui rappelle le passé. Pendant le festival, on fait des simulations de cérémonies antiques dans les marae. Toutes les îles polynésiennes le font. 

Te reo o te tuamotu 3

- On parle aussi des légendes anciennes, nous pensons qu'elles contiennent toujours une part de vérité 

- Absolument, ma chérie, laissez moi vous raconter  la très jolie légende de Makemo

 

L'histoire que je vais vous conter se situe sur une île qui se nomme Makemo. Elle se trouve au

 

centre des TUAMOTU-GAMBIER et compte plus de cinq cents habitants.

 

Au temps ancien, les habitants de cette toute petite île ne vivaient que de pêche et de coprah

 

qu'ils cultivaient sur leurs propres terrains afin de ne provoquer aucun conflit.

 

Le village se nommait "TE AVA" et cette histoire se situe sur un îlot nommé "VAINATIKA" où

 

se trouve un trou d'eau que l'on a baptisé "MOKOREA"

 

 

Il y a plusieurs années de cela, des hommes qui étaient à VAINATIKA pour leurs coprahs

 

avaient fini et devaient les transporter au village pour les exploiter. Tous les hommes ne

 

pouvaient pas être du au voyage car l'un d'eux devait rester pour garder l'île et nettoyer.

 

Tout le monde est parti pour le village et un homme est resté sur l'île. Plusieurs heures après le

 

départ des hommes, l'homme resté sur l’île, occupé à faire son travail ne fit pas attention aux

 

pleurs. Lorsqu'il les entendit, il demanda qui était là mais personne ne répondit. Croyant avoir

 

mal entendu il continua son travail. Les pleurs recommencèrent encore et il répéta sa question

 

tout en marchant vers le bruit et tout comme la première fois personne ne répondit.

 

Tout à coup, l'homme entendit des pas courir et il s'est mis à les pourchasser. il s'aperçut qu'il

 

pourchassait une femme qui le menait vers le trou où elle plongea .

 

L'homme resta près du trou pendant plusieurs heures en se demandant si elle reviendrait ou pas.

 

Le temps passait et il s'est dit qu'il reviendrait une autre fois car ses amis devaient être de retour

 

très bientôt. Arrivé au "fare"(maison), quelques temps après ses amis arrivaient, il leur raconta

 

donc ce qui s'était passé mais ils ne voulaient pas le croire. Il les emmena donc près du trou et ils

 

attendirent que la femme en sortit. Au bout de quelques heures d'attente ses amis le traitaient de

 

fou, persuadés qu'il n'avait pas vu de femme sur l'îlot mais qu'il avait sûrement rêvé d'elle.

 

Tout à coup la femme sortit de ce trou, ses amis se précipitaient pour l'attraper et l'attachèrent.

 

Mais l'homme qui était resté sur l'îlot leur demanda de la détacher car il avait vu de la tristesse

 

dans son regard ainsi que de la peur, il essaya de la réconforter et de la consoler en lui

 

demandant pourquoi elle avait cette tristesse et cette peur dans son regard et surtout pourquoi

 

elle avait pleuré.

 

Cette femme le regardait attentivement et voyait qu'elle pouvait lui faire confiance. Elle lui dit

 

qu'elle avait une amie qui était enceinte du seul homme qui vivait avec eux dans la mer sous

 

l'îlot, mais que son amie allait mourir parce que dans la mer il n'existe qu'une façon de mettre un

 

bébé au monde, c'est de couper le ventre de la afin d'extraire le bébé des entrailles de sa mère.

 

Sa seule amie allait donc mourir et elle ne pouvait l'accepter.

 

Elle lui demanda donc son aide.

 

L'homme accepta de l'aider en disant qu'il connaît un autre moyen de mettre un bébé au monde

 

mais lui dit qu'il ne pourrait pas respirer sous l'eau pendant longtemps.

 

Mais la jeune femme lui répondit qu'il n'avait pas à s' inquiéter, qu'elle avait des pouvoirs pour lui

 

permettre de respirer sous l'eau et ils plongèrent tout les deux .

 

Au bout de quelques heures, l'homme et la femme réapparurent : l'amie de la femme avait pu

 

mettre son bébé au monde et rester en vie.

 

Le jeune homme demanda alors à la femme son nom.

 

Celle-ci lui répondit qu'elle s'appelait "MOKOREA" et c'est ainsi que le trou fut appelé "

 

MOKOREA"   

 

Quand tout le monde a bien fait la fête pendant trois jours, a lieu la cérémonie de clôture avec tous les artistes. C'est un moment important car on désigne les gagnants des différentes épreuves.

" Alors tout le monde peut manger des gâteaux et et boire de l' eau de coco, hummmm! trop bon ! précise Manutahi 
 

9443483 15139317  

      

  

      

11 votes. Moyenne 4.55 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 18/10/2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×