Akamaru

670

Très jolie plage aussi, celle d'Akamaru, autre île inhabitée dont les agriculteurs se souviennent de la période de la récolte des oranges sauvages. C'est sur Akamaru que débarquèrent les pères Laval et Caret pour leur mission évangèlistique, avant de se déplacer d'îles en îles sur un radeau de fortune en proie à tous les dangers. La chapelle primitive en feuilles de pandanu alors en vigueur fut remplacée par l'actuelle église " notre dame de la paix" munis de ses deux clochers dissymétriques et d'un porche à colonnes.

On dit que la prophétesse Toapere avait prédit la naissance d'une religion nouvelle, ce qui favorisa l'intégration des missionnaires malgré le mauvais accueil que leur firent les chefs mangaréviens. Cette période fut appelée " l'âge d'or" par le père Laval qui parvint à convertir l'ensemble de la population en moins de

deux ans. En effet, déjà sensibles aux rituels sacrés d'une part, et l'espace clos et éloigné de l'île aidant, ils se laissèrent convaincre sans trop d'efforts par le pouvoir et la rigidité ecclésiastiques de ces hommes qui n'hésitaient pas à les excommunier si besoin au son de la conque marine. Ils laissèrent là aussi des constructions diverses: rues pavées, églises et presbytères, écoles et ateliers, et aussi le palais du roi en blocs de pierre et de corail, le tout acheminé par des radeaux.

Opti akamaru maison roi

http://www.tahitiheritage.pf/maison-du-roi/

 

Par la suite, l'arrivée des marins et marchands attirés par le commerce de la nacre bouscula l'ordre ainsi établi. La nature allait-elle reprendre ses droits? 

Toujours est il que :

 * l'ouverture du canal de Panama, qui voyait dans les Gambier une escale de choix au coeur du Pacifique, n'eut pas raison de ces faits historiques. 

 * le père Laval, dut retourner à Papeete pour cause de maladie.

 * Le commerce de la nacre prit fin également à cette période. 

 * L'annexion de la France fut prononcée . 

Si éveiller les consciences d'un peuple est une chose, il ne justifie pas la destruction d'une culture ancestrale. On peut agir sur toute chose mais jamais sur une âme. Et je pense que " mère nature " serait de mon avis. 

 


 

 

" les mémoires du père Laval" relatant son épopée en

Océanie se lit parait il comme un livre d'aventures.

3 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 29/11/2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×