Les tatouages polynesiens: les motifs

Tahiti et les îles de la société :

Jadis, le visage n'était  jamais tatoué. Le menton le fut plus tard. Pour les femmes,une frise de ZZZZZ ornaient  les articulations des doigts et des orteils, ainsi que l'avant du pied.

  

Le motif le plus courant étant les motifs géométriques (cercles, croissants, rectangles...) sur les bras, les jambes et les épaules.  

 

Les sujets animaliers et végétaux étaient réservés aux hommes.

La cérémonie de passage de l'adolescence à l'age adulte se courronait d'un beau posterieur tout bleu ... (ce n'est pas une raison pour économiser les sous vêtements! lol) surmonté d'une arche de motif géométrique sur le dos. 

         

Aux îles Marquises :

Par son isolement et son éloignement, l'archipel des Marquises arrive en tête du maintien des traditions.Tout le corps, y compris le visage etait tatoué.

        

1) Le tiki :

Sur les genoux ou les mollets, souvent représenté sous forme à demi-humaine, animaliere ou végétale à travers lequel passait le mana: la force spirituelle sensée protéger les êtres vivants.

 

 les symboles de la main étaient les plus variés

2)  l'animal:

- Le lézard ornait le visage des hommes de haut rang. 

Moo (lézard) a donne son nom à l'île de Moorea (le lézard jaune), et aussi à Moko, signifiant tatouage en nouvelle Zélande.

- la tortue : symboles de force et de protection. Son va et vient entre la terre et l'eau évoque le voyage des morts qui traversaient la mer pour atteindre leur derniere demeure. Sa carapace rappelle l'armure des guerriers. Elles sont aujourd'hui interdites à la consommation. Ici, un lézard puis deux tortues        

                               

- on trouve aussi l'hirondelle ( sur l'épaule) ou le phaëton (sur l'index des femmes) leur ouvrant l'acces à certaines cérémonies (photos: le phaéton).

                                

 -  la faune oceanique : ( de haut en bas: 2 raies, une baleine, puis 2 crabes, et enfin les crevettes)

    

Tous ces motifs une fois stylisés à la fantaisie de chacun, sont difficilement reconnaissable à l'oeil nu.

 4) les activités du quotidiens :

comme les harpons et hameçons du pêcheur

     

les outils agricoles, la conque : coquillage utilisé comme une corne de brume, ou encore le tapa (vannerie) etc...

       

On pouvait ainsi lire la vie des marquisiens sur leur peau.

 L'archipel des Tuamotus :

Vus de loin, ils pourraient être confondus avec un vêtement.

Les hommes : dents de scies (requins), motifs géométriques, ou damiers rappelant le tressage des végétaux.

        

Les femmes : bandes bleues sur les épaules ou les membres. Fines marques géométriques sur les mains.

            

L'Archipel des Gambier (pres des Tuamotu)

Les hommes : un cercle sur chaque épaule qui, noircis avec le temps, devait laisser apparaitre une croix (probablement en rapport avec l'évengélisation des missionnaires sur ces îles.)                                           

 

Les femmes n'étaient pas ou peu tatouées.

L'archipel des Australes:

Les tatouages étaient proches de ceux de Tahiti, mais le dos n'était pas tatoué. Les bras et le torses s'ornaient de bandes paralléles 

 

Ci dessous cette sculpture en bois de Tubuaï (australes)  servit de base à un motif de tatouage

     

Apres avoir survolé la Polynesie, continuons notre voyage sur le fameux triangle polynesien (Nouvelle Zélande, Hawaï , l'île de Pâques)

A présent, faisons un petit tour sur le triangle polynesien:

En Nouvelle Zélande :

Le moko maori

* Le mot maori vient du mot mā'ohi (les polynesiens), le peuple maori étant originaire de Polynésie.

Les motifs du visage, fierté du peuple guerrier, étaient non seulement tatoués mais préalablement incisés pour donner une impression de relief. Les cercles concentriques évoquent la fougère arborescente, symbolisant le déroulement et le développement de la vie. (par extention: la prospérité)

    

  Ces mêmes éléments se retrouvaient sur les fesses ou les cuisses

                                                                                 

Chaque élément avait une signification précise selon son emplacement

     

   De même, La bouche des femmes était joliment décorée

 

L'île de Pâques :

Pour les femmes comme pour les hommes, les motif pascuans étaient souvent des plantes ou des végétaux

      

Personnellement, je trouve celui ci très harmonieux, pas vous?

        

Mais le visage était le plus important afin d'impressionner l'ennemi

              

les îles Hawaï

 Trois éléments principaux :

  - les triangles représentent des lances

  - les girlandes sont des branches de pandanus (arbre)

  - le damier qui rappelle le tressage

        

     Ce guerrier hawaïen porte en plus des chevrons et des vagues sur le bras                                                           

 

Et je termine par une petite touche de féminité, avec ces jolies jambes de femmes . Serait elles à l'origine des bas résilles? qui sait 

 

 

 

372 votes. Moyenne 3.17 sur 5.

Commentaires (2)

1. leau kang mui 26/06/2013

très bon site d'information je cherches à comprendre le max de motifs afin d pouvoir composer mon tatouage...

2. DUBOIS 03/09/2013

Je cherche aussi le plus de motifs représentants des mots pour aussi composer mon prochain tatoo

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 21/08/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×